Par « Les Gazelles »
Du 04 au 15 juillet 2017

Thème : « Apprendre avec plaisir »

Les difficultés de tous genres et les conditions de vie difficiles, qui pourraient provoquer découragement et désintéressement n’ont pas eu raison de deux cent cinquante-et-un (251) participants dont une Inspectrice de Maternelle, dix-sept (17) élèves des classes terminales des Gazelles à prendre part à la session de formation pour une remise à niveau.
De Kinshasa, Kikwit, Kongo Central, Grand Kasaï, et même de la lointaine Province du Kivu, tous nourris par la même envie : « apprendre à apprendre » avec plaisir afin de répondre à l’exigence de la loi sur l’éducation telle que stipulée dans son article 35 :
« L’éducation permanente est assurée tout au long de la vie. Elle constitue l’un des aspects fondamentaux de l’enseignement national. Elle vise à former les citoyens de tout âge afin de les aider à entretenir, à renouveler et à perfectionner leurs connaissances, habiletés et compétences par rapport aux mutations sociales et aux exigences professionnelles nouvelles » (Loi-cadre n° 14/004 du 11 février 2014 de l’Enseignement National, Article 35).
Trois niveaux de formation, à savoir :
• En Maternelle : Réfléchir sur le Programme National et exploiter les compétences 5, 6, 7 et 8 suivant les activités et sous-activités.
• Au Primaire : Examiner le Programme National afin de dégager la progression des matières en Mathématiques et en Français, exploiter les techniques simples d’apprentissage.
• En Travaux Manuels : Fabriquer des objets avec du matériel de réemploi, décorer une salle de classe et utiliser certaines techniques d’arts plastiques : pliage, coloriage, découpage à la main et avec ciseaux.
Particularité de la session : Les professeurs formateurs du Secondaire ont été affectés au Primaire et en Maternelle pour un appui technique des contenus de formation.

Les animateurs étaient jugés compétents, courtois, disposés et ponctuels. Ce séminaire a constitué une remise à niveau des participants qui ont constaté une convergence entre les recommandations du Programme National et les méthodes apprises aux Gazelles. Grâce à l’utilisation des approches actives et participatives dans les ateliers, les élèves deviennent les artisans de leur propre apprentissage.
Au terme de cette session de recyclage, les participants ont été ravis d’avoir appris des techniques utiles et reçu des informations aussi bien sur le Programme National, la progression des différentes matières, sur la poterie. L’utilisation du programme national et l’exploitation des méthodes actives et participatives étaient très appréciées. Les techniques de dessin auraient pu avoir plus de temps.
Nous remercions le dynamisme du Coordinateur Urbain des Ecoles Conventionnées Protestantes (E.C.P.), en la personne de M. Grégoire Nsitwayizatadi Mukiese qui voudrait donner une nouvelle impulsion aux écoles pour l’amélioration du niveau à travers la formation permanente des enseignants des écoles protestantes ainsi qu’aux enseignants d’autres réseaux.
Nos remerciements à toutes les coordinations communautaires qui ont accepté l’invitation du Bureau de la Coordination Urbaine.
Nous ne pouvons passer sous silence la présence active et encourageante des autorités de l’enseignement au niveau de la Province Educationnelle de Kinshasa – Centre ; les Inspecteurs des Secondaire et Primaire pour leur présence bienveillante. L’Inspectrice de Pool de la Maternelle, non seulement a supervisé les activités, mais a aussi pris part aux activités organisées.
Nos remerciements s’adressent également à toutes les personnes qui ont rendu possibles ces deux semaines de formation en vue d’alimenter la flamme de l’engagement pour le relèvement du niveau de formation des élèves.
Notre gratitude va au Comité des « Amis des Gazelles » en Suisse, qui apporte l’appui financier, à notre Communauté Presbytérienne de Kinshasa (la C.P.K.) pour tout le soutien et les encouragements, à Heidi Kabangu pour sa ferveur pédagogique.

Le Rapporteur,
BOYI KIZITO,
Préfet des Etudes et Formateur
20 juillet 2017.

Modelage – poterie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *