Session de recyclage des Enseignants en cours d’emploi

Depuis 1982, « Les Gazelles » organise des rencontres pédagogiques en vue d’échanger les expériences et partager la foi d’enseigner avec les autres Enseignants tant de l’arrière-pays que de Kinshasa.
L’idée naît quand des visiteurs, de passage aux « Gazelles », trouvent des classes agréables, où les élèves prennent du plaisir à apprendre ; des maîtres enthousiastes et attentifs au travail des élèves. Emerveillés et intéressés tout à la fois, certains visiteurs invitent l’école à partager cette expérience avec l’ensemble des Enseignants de leurs milieux respectifs.

La première expédition vers l’intérieur du pays prend la destination de Kasongo-Lunda, dans le Sud du pays, à 500 km de la ville de Kinshasa. Les contacts ont été pris avec les autorités de la Communauté Evangélique du Kwango (C.E.K.). Du 12 au 22 avril 1982, durant deux semaines, quatre Enseignants des Gazelles, en l’occurrence Mme Heidi Kabangu (Directrice), Musu Karassa (maître de 3e primaire), Nkinsi (maître de 2e primaire) et Mania Kye Makasi (maître de 6e primaire), vont se livrer à des intenses activités pédagogiques : préparation des leçons, encadrement des stagiaires, préparation des travaux manuels, …

Par ailleurs, depuis les années 1970, le syndicat des Enseignants suisses, en contact avec l’ex-UNTZA (Union Nationale des Travailleurs du Zaïre – Syndicat unique à l’époque), organisent des sessions de recyclage pour les Enseignants congolais. Un centre a même été créé à Kikwit avec un objectif à moyen terme : former des animateurs congolais qui pourraient continuer l’action en l’absence des Suisses. L’équipe des « Gazelles » qui débarque à Heidi Kabangu et Mania).
Depuis cette première expédition, les sessions vont se succéder, d’abord à un rythme régulier, puis la demande deviendra de plus en plus croissante. Afin de répondre à cette demande toujours accrue, une équipe permanente d’animateurs avait été mise sur pied avec l’aide de la Coopération allemande (IFOD).
Une équipe de trois Enseignants des Gazelles – degré élémentaire, moyen, terminal – était chargée d’encadrer pédagogiquement les Enseignants au sein de leurs établissements.

 

Objectifs généraux

Selon ses options, le Centre d’Enseignement Mboloko « Les Gazelles » organise ces sessions de recyclage dans le but de :

• Concrétiser au maximum la pratique de l’enseignement dans l’effort permanent à l’adaptation aux besoins réels du milieu immédiat et de plus en plus élargi de l’enfant, en fonction de l’âge de ce dernier ;
• Changer le rôle de l’enseignant du « maître » qui connaît tout en celui de « l’animateur » qui active ;
• Libérer l’enseignement des prisons méthodologiques, des principes statiques et aveugles ;
• Comprendre plus pratiquement le comportement de l’élève en classe ;
• S’adapter en permanence aux situations toujours fluctuantes : développement de l’aptitude aux changements ;
• Améliorer les relations humaines entre Directeurs et Maîtres, Maîtres entre eux, Maîtres et Elèves, entre Ecole et Parents ;
• Améliorer la conception sur le rôle et la fabrication du matériel didactique, sur le travail manuel, les leçons d’éveil esthétique : chant, dessin, gymnastique, etc.
• Amener les Enseignants de tous les réseaux à réfléchir sur la pratique pédagogique quotidienne ;
• Exploiter les méthodes actives et participatives.